Environnement – Découvrez la région des lacs

Un paysage marqué

Le raz-de-marée en mer du Nord de 1953 a profondément marqué le paysage de l’île Schouwen-Duiveland. Pendant des mois, les marées ont fait entrer et sortir l’eau de mer des polders, creusant ainsi de profondes tranchées. Aujourd’hui, ce sont de superbes lacs entourés de bois et de roseaux, où les visiteurs peuvent profiter de la nature de diverses façons.

Krekengebied Watersnoodmuseum

La région des lacs près d’Ouwerkerk est un paradis pour les animaux. À marée haute, le polder entre l’Escaut oriental et le plus grand lac forment un refuge pour les oiseaux. De par sa nature salée, dans cette région poussent des salicornes et des oreilles de cochon. Sur les parties plus hautes – non salées – poussent des orchidées rares.

Canoë

La région propose divers loisirs. Les visiteurs peuvent profiter du soleil dans les prés, se balader le long de l’eau ou nager et faire du canoë sur le plus grand lac. Au cours des cinq dernières années, Bureau Zeeweringen, le Rijkswaterstaat (les Ponts et chaussées néerlandais) et trois entreprises établies à Ouwerkerk et aux environs se sont engagés à rendre la région encore plus attrayante.

Ainsi, des panneaux informatifs ont été placés sur l’histoire, les traces qu’ont laissées la catastrophe et la flore et la faune qui vit dans la région. Des équipements récréatifs et de jeux ont été installés et dans la région, d’agréables pistes cyclables et de randonnée ont été aménagées. Celles-ci sont également accessibles aux visiteurs moins mobiles. Pour plus d’informations : www.krekengebiedouwerkerk.nl

Afin de visualiser l’histoire de la construction des digues, le bureau de projet Zeeweringen a créé un site, à l’extérieur de la digue à côté du Watersnoodmuseum, montrant exactement aux visiteurs quels matériaux avaient été utilisés pour la construction des digues et par quels matériaux et techniques ils ont ensuite été remplacés.

Ontdek het krekengebied Museumglooiing

Monument national

Le 6 novembre 2003, exactement 50 ans après la fermeture de la dernière brèche dans la digue à Ouwerkerk, l’ancien ministre de l’Intérieur, Johan Remkes, proclame les quatre caissons du Watersnoodmuseum « Nationaal Monument Watersnoodmuseum 1953 ».

L’environnement fait également partie du Monument National. Or, les lacs, la partie restante de l’ancienne digue, les chenaux de marée, la nouvelle digue et la zone naturelle autour des lacs, sont la conséquence directe du raz-de-marée en mer du Nord de 1953.

Une tour d’observation située sur la petite digue près du caisson 4 offre un panorama sur les chenaux de marée vers l’Escaut oriental. Sur la petite digue de sable entre les chenaux de marée, on peut voir de plus petits caissons. Près de la sortie du caisson 4 se trouve le monument que la commune Schouwen-Duiveland a fait ériger pour commémorer les victimes du raz-de-marée en mer du Nord.

Sentiers pédestres

Dans la zone autour du Watersnoodmuseum, plusieurs sentiers pédestres, de 2 à 8 kilomètres de long, ont été aménagés. Les sentiers mènent non seulement à l’environnement direct du Watersnoodmuseum, mais aussi à Ouwerkerk, le long du cimetière et des maisons offertes aux habitants du village qui avaient perdu leur maison à cause de la catastrophe.

Brasserie

À côté du Watersnoodmuseum se trouve la Brasserie De Vierbannen. La carte est essentiellement composée de produits régionaux. Vous êtes en Zélande, donc vous goûterez la Zélande ! La mer comme la terre y sont pleines de surprises culinaires. Les saveurs de Zélande varient chaque mois.

L’équipe de cuisine suit de près ce qui vient de la mer et de la terre. Le homard de l’Escaut oriental, les asperges, l’agneau, les fleurs comestibles, les moules ; tous ces produits ont leur moment idéal pour illuminer votre assiette. Chez De Vierbannen, vous ne mangez ces superbes produits régionaux que lorsqu’ils sont frais, mûrs, purs, authentiques et donc parfaits. Livrés directement et avec fierté et en personne par le fermier ou le pêcheur.

Terrain de camping

Un peu plus loin se trouve le terrain de camping « De Vier Bannen », dans une zone riche en oiseaux et entourée d’eau et de forêts. Le camping est le point de départ idéal pour aller pêcher, nager, plonger, marcher ou faire du vélo dans les environs. Les emplacements sont spacieux et respectent votre intimité. Les places « confort » sont raccordées à l’électricité, à l’eau, aux égouts et au Wi-Fi.